Comment devenir diagnostiqueur électrique ?

diagnostic automobile

Publié le : 26 décembre 20226 mins de lecture

Le diagnostiqueur électrique assure l’exécution des diagnostics immobiliers obligatoires, plus précisément au niveau de l’installation électrique automobile. Il intervient généralement dans le cadre de la location, d’achat ou de la vente d’un véhicule. Lors de son intervention, il examine la voiture en question tout respectant les réglementations en vigueur. Ensuite, il rédige un dossier de diagnostics électriques et techniques déterminant avec précision l’état général de l’automobile. Toutefois, avant la pratique de ce métier, il est recommandé de suivre une formation spécialisée. Ici, il est question d’une formation diagnostic électronique automobile dispensée par un centre ou un garagiste expert en la matière.

Formation diagnostic cpf, pour se familiariser à la journée d’un diagnostiqueur électrique

Un diagnostiqueur électrique intervient dans un lieu bien précis et collabore généralement avec un assistant administratif. Ce dernier fixe les dates d’intervention selon le planning du diagnostiqueur. Il prépare aussi les ordres de mission du diagnostiqueur électrique pour bien programmer ses rendez-vous. Au quotidien, le diagnostiqueur se déplace auprès des clients pour faire le diagnostic automobile. Il se doit d’être discret et ponctuel lors de ses interventions. En fonction du type de diagnostic à réaliser, cet expert peut utiliser différents matériels tels qu’un équipement à fluorescence X indispensable au diagnostic plomb ou aux prélèvements amiantes. Le diagnostiqueur doit toujours emporter cet appareil avec lui et suivre à la lettre les règles de sécurité qu’il a apprises lors de la formation diagnostic CPF.

À la fin des diagnostics électriques, le diagnostiqueur retourne à son cabinet pour rédiger le rapport de diagnostics automobile. Dans ce dossier, il y ajoute des croquis et des schémas bien détaillés. Il met également en détail les recommandations permettant d’orienter le propriétaire de la voiture. Cependant, pour pouvoir pratiquer ce métier de manière légale et professionnelle, il vous est conseillé de commencer par vous inscrire à une formation diagnostic automobile en ligne.

Quelle formation diagnostic automobile suivre ?

Pour exercer le métier du diagnostiqueur électrique, vous êtes dans l’obligation de vous former auprès d’un établissement spécialisé pour suivre une formation diagnostic automobile adressée à tous les profils, surtout aux profils techniques et industriels. Ce type d’apprentissage est dispensé par des formateurs agréés. Le suivi de ces modules de formation diagnostic automobile vous permet d’appréhender toutes les réglementations à respecter dans le domaine d’intervention. De plus, la formation vous aide à maitriser à la perfection de différents types de diagnostics électriques selon le modèle et la marque de véhicule des clients.

En général, la formation est à la fois pratique et théorique. Auprès du centre de formation diagnostic CPF par exemple, les stagiaires diagnostiqueurs électriques suivent plusieurs types de formation pratique afin de les initier directement dans l’univers du métier. Ils assistent également à des cours théoriques pour la maitrise des réglementations en vigueur. Ainsi, les stagiaires peuvent directement appliquer sur le terrain tout ce qu’ils ont appris lors des stages pratiques et théoriques. Durant les séances pratiques, les stagiaires sont accompagnés par des diagnostiqueurs électriques certifiés pour les modules de formation amiante, DPE, plomb et gaz.

Les diplômes à avoir pour devenir un diagnostiqueur électrique

Pour devenir un expert en diagnostic électrique, les centres de formation acceptent les débutants. C’est-à-dire les stagiaires qui n’ont aucune notion sur l’univers de la mécanique auto. Toutefois, des connaissances dans l’électricité constituent un atout majeur. Cela permet en effet de suivre la formation diagnostic CPF dans les meilleures conditions et de manière plus rapide. Par exemple, pour suivre une formation de base en amiante avec mention, vous devez justifier d’un bac+2 dans l’électronique et de trois ans d’expérience dans l’univers de l’automobile.

Actuellement, la formation spécialisée en diagnostic électrique peut se faire à distance. Plusieurs centres d’apprentissage vous proposent en effet des modules que vous pouvez facilement suivre en ligne. Les programmes sont disponibles sur le site internet du centre et il vous suffit de les apprendre en fonction de vos disponibilités. Cependant, les cours pratiques doivent se faire avec la présence des formateurs agréés.

Les qualités requises pour être un bon diagnostiqueur électrique

Si vous souhaitez devenir un diagnostiqueur électrique professionnel, il est nécessaire de suivre une formation spécialisée. Mis à part cela, vous devez avoir quelques qualités indispensables pour être qualifié et compétent. Tout d’abord, il convient d’être un bon observateur. Dès que vous vous mettez devant la voiture, vous trouvez tous les problèmes au niveau du système électrique de manière générale. 

Par ailleurs, il est important d’avoir un esprit de service et le sens du contact. À chaque intervention, vous devez être neutre, qu’il s’agisse d’une démarche pour la vente ou l’achat d’une voiture. Le diagnostic électrique réalisé ne doit en aucun cas se tourner en faveur du vendeur ou de l’acheteur. Enfin, vous devez être autonome et rigoureux tout au long de la prestation. Dans un centre de formation diagnostic automobile, vous apprenez à maitriser toutes ces qualités. À la fin de l’apprentissage, il ne vous reste plus qu’à les mettre en pratique à chaque diagnostic réalisé auprès de vos clients.

Plan du site