Comment fonctionne un Master Data Management ?

Master Data Management

Publié le : 06 décembre 20225 mins de lecture

Une entreprise doit réussir à s’adapter rapidement à son environnement. Pour y parvenir, elle a besoin de posséder toutes les informations concernant ses capacités internes et externes. D’où l’intérêt d’un master data management pour gérer plus efficacement ces données. Donc, une question se pose : quels enjeux pour le master data management ?

Qu’est-ce que le master data management ?

Le Master Data Management (MDM) appelé encore, gestion des données de référence, est une filière dans le domaine du système d’information d’une entreprise. Son but est de consolider toutes les données organisationnelles clés dans un seul fichier informatique. Ce fichier, appelé « fichier de référence » constitue ainsi un point de référence commun. La gestion des données de référence est ainsi un domaine technologique dans lequel les entreprises et les services informatiques collaborent. Elle permet de garantir l’intégrité, l’exactitude et la gouvernance des données de référence. Ces datas de base sont un ensemble cohérent et uniforme d’identifiants et d’attributs étendus. Elles décrivent les entités essentielles, telles que les fournisseurs, les clients, les citoyens, les prospects, les emplacements, les hiérarchies et les comptes. Cette approche digitale facilite et soutient l’échange de données entre les employés et les différents départements de l’entreprise. La personne responsable de la gestion des données de référence est le master data management.

Les missions du master data management

Le gestionnaire, de données de référence, organise et structure toutes les données de l’entreprise. La base de données doit être construite et comprise par tous les utilisateurs.

Les principales tâches du gestionnaire de données de référence sont les suivantes :

Rédiger le cahier des charges de toutes les données à collecter, y compris les contraintes à respecter.

Collecte et organisation de toutes les données.

Classification des données pour une utilisation optimale.

Responsable de la mise à jour et de l’actualisation de la base de données.

Protection de la base de données.

Analyser et présenter les résultats à la direction, aux clients ou aux partenaires.

Le responsable du master data management a aussi pour mission de promouvoir des projets internationaux. Tel est le cas, par exemple, dans la gestion informatique des essais cliniques internationaux. Vous soutenez les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques dans la mise au point et la promotion de leurs produits. En effet, votre rôle se résume en la gestion et en contrôle des informations liées aux essais cliniques et donc à la fiabilité de ces produits.

Comment devenir un expert en master data management ?

Pour acquérir un poste de master data manager, il faut être titulaire d’un diplôme en statistiques, en informatique ou en ingénierie mathématique appliquée. Les diplômés d’universités ayant obtenu le grade de Master (bacc+5) dans ces filières sont généralement embauchés. Cependant, en raison de la pénurie de spécialistes dans ces secteurs, les candidats d’un bacc+2 ou d’un bacc+3 dans ces filières sont aussi acceptés. Mais ils doivent encore compléter leur savoir-faire avec des cours en alternance et des stages de longue durée. Des connaissances en marketing sont aussi vivement recommandées. Les candidats ayant obtenu un diplôme d’ingénieur spécialisé en statistique ou en data management doivent encore suivre une formation de près de trois jours. Durant cet apprentissage, vous allez vous immerger dans la réalité professionnelle du master data management. Vous comprendrez les enjeux ainsi que les compétences techniques nécessaires pour évoluer rapidement dans le secteur. Cette formation est sanctionnée d’un certificat de master data management. Ce secteur est très convoité pour son salaire. En effet, le revenu mensuel typique des gestionnaires de données est de 2 200 à 2 600 euros (brut). Le salaire annuel minimum est de 30 000 € et le maximum est de 80 000 €. Notez que le salaire moyen des gestionnaires de données de référence est nettement plus élevé que celui des consultants en big data qui s’élève en moyenne à 41 358 €.

Plan du site