Les parents face aux violences scolaires : entre impuissance et culpabilité

La violence à l’école est l’une des formes les plus visibles de la violence contre les enfants. Elle peut prendre de nombreuses formes. Elle peut être physique ou psychologique, et se traduit généralement par des actes de répression et d’intimidation de l’enfant. Face à cette situation de violence scolaire, certains parents restent impuissants. Pourtant, il existe certaines mesures préventives qui peuvent être prises pour éviter la violence scolaire. Mais qu’est-ce que la violence scolaire ? Quelle peut être la réaction des parents vis-à-vis de cette violence ? Et surtout, de quelle manière peut-on la prévenir ? Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

La violence à l’école : à quoi ressemble-t-elle ?

La violence à l’école est un problème social encore mal connu, même s’il touche actuellement un grand nombre d’enfants dans le monde. Elle est généralement définie comme des actes malveillants commis par certains élèves contre d’autres ou contre des enseignants. La violence scolaire peut avoir lieu à l’école ou après l’école. Elle n’est pas seulement une violence physique, elle peut aussi être psychologique.

La violence scolaire peut prendre de nombreuses formes. Pour les élèves, il s’agit souvent de comportements qu’ils subissent de la part de leurs camarades, des adultes de l’école ou de la violence qu’ils voient dans leur école. Par exemple, le harcèlement inclut le cyber-harcèlement, qui est une des nombreuses formes d’agression. Il peut également s’agir de brimades telles que des attaques verbales répétées et aussi quotidiennes. Le harcèlement physique est la forme la plus courante de violence scolaire. Il y a aussi le harcèlement d’appropriation ou racket, qui consiste à voler de façon répétée de l’argent ou des effets personnels de l’élève. Et enfin, il y a le harcèlement sexuel qui touche certains élèves. Pour obtenir plus d’informations, nous vous invitons à vous rendre sur  actujeunes.fr

Réactions des parents à la violence scolaire !

Certains élèves ne participent pas directement aux violences causées par leurs camarades, mais préfèrent rester silencieux face à l’agression. Ils sont alors considérés comme passifs. D’autres ont un comportement actif car ils participent à la violence et l’encouragent également. Quant aux parents, ils sont souvent dans une situation d’impuissance et de culpabilité face à la violence ou au harcèlement scolaire.

Certains parents sont prompts à dénoncer le comportement des autres élèves dès qu’ils le constatent. D’autres restent sans rien faire car ils ne savent pas comment réagir à cette situation souvent compliquée. De nombreux parents sont désemparés lorsqu’il s’agit de cyberintimidation ou d’agression envers leurs enfants. Pourtant, ils ne savent pas comment éviter cette situation. Selon d’autres parents, ce sont les écoles qui doivent agir contre les différentes formes de violence scolaire. 

Comment prévenir et lutter contre la violence scolaire ?

Il est possible de sortir de la violence scolaire, même si elle est très stressante pour les enfants et les adolescents. Il faut commencer par développer une relation de confiance avec son enfant. Certains élèves n’osent souvent pas s’exprimer lorsqu’ils sont témoins ou victimes de violence. Vous devez parler souvent à vos enfants de leurs amis, sans les forcer ni les stresser.

Ensuite, enseignez à votre enfant les situations à risque. C’est le meilleur moyen de mettre fin à la violence à l’école. Familiarisez votre enfant avec les risques numériques et éduquez-le contre les dangers numériques. Vous devez favoriser une discussion saine avec lui sans l’espionner. De cette façon, vous pouvez garder le contrôle de leurs discussions en ligne avec leurs amis. Ces éléments vous permettent de limiter le risque de harcèlement à l’encontre de votre enfant. Chaque école devrait disposer d’un programme phare contre la violence scolaire.