Location de voiture : ce qu’il faut savoir avant de signer

Location de voiture

Publié le : 01 novembre 20238 mins de lecture

Pour mieux profiter des déplacements de courte ou de longue durée, on choisit souvent de louer une voiture au lieu de prendre un train, un taxi ou un transport en commun. Cette option est, en effet, pratique pour jouir d’un voyage en toute indépendance et avec souplesse. En revanche, une location de voiture engage pleinement le locataire. Avant de réaliser une signature de contrat en ligne ou en agence, voici les détails importants à considérer.

Les éventuelles spécificités du contrat de location

Les conditions de location de voiture sont très variées selon l’agence choisie. Avant de signer un contrat, il est donc recommandé de lire minutieusement tous les détails même si cela peut être fastidieux. Dans la majorité des cas, les entreprises de location de voiture exigent que le locataire soit âgé au minimum entre 18 et 21 ans. L’individu doit également avoir obtenu son permis depuis plus d’un à deux ans. En revanche, pour des véhicules de catégorie supérieure comme le 4×4 ou encore le cabriolet, la plupart des agences exigent un âge minimal de 25 ans et un permis d’au moins trois ans. Par ailleurs, pour bénéficier de conditions de locations plus souples, il est envisageable de passer par une location de voiture entre particuliers. Cette option est proposée sur différentes plateformes. Dans tous les cas, le locataire doit fournir une pièce d’identité.

Si la voiture est louée depuis l’étranger, le locataire doit également s’assurer de remplir les conditions de paiement exigées par la compagnie de location. En principe, la possession d’une carte de crédit est requise. Outre cela, pour éviter les mauvaises surprises, le locataire doit examiner attentivement les clauses relatives au kilométrage maximum parcouru. Il doit aussi vérifier les éventuelles restrictions de circulation du véhicule, notamment hors du territoire français ou de l’Union européenne. En effet, des taxes et des surcharges locales peuvent s’appliquer. Pour louer une voiture en quelques clics, voir sur fr.getaround.com.

Le dépôt de garantie et les frais supplémentaires

Un locataire de voiture peut souvent tomber sur des offres alléchantes, mais la facture peut vite grimper avec les prix cachés. Il doit ainsi vérifier en détail tous les frais liés à la location. Outre, le prix exclusif de la location de voiture, les agences sollicitent généralement un dépôt de garantie qui correspond à la franchise de l’assurance. Cette caution vise également à couvrir les éventuels dommages qui peuvent être causés au véhicule durant la période de location. Le montant de ce dépôt de garantie est très variable selon les enseignes. En effet, le prix est fixé librement. Suivant la compagnie de location choisie, on peut ainsi voir une large différence de prix pour un même véhicule.

En fonction de l’entreprise de location de voiture, des frais supplémentaires peuvent être appliqués pour alourdir la note finale. Il s’agit notamment des frais de dossier, de nettoyage, d’équipements optionnels, de retard de la restitution du véhicule, de l’honoraire du conducteur, etc. Pour prévenir les surprises inattendues, le locataire ne doit jamais hésiter à demander tous les éclaircissements nécessaires concernant ces éventuels suppléments de frais.

À contrario, il faut savoir que certaines agences de location de voitures en libre service offrent des réductions si le locataire effectue une réservation en amont. Comme les compagnies aériennes, certaines d’entre elles peuvent aussi proposer des cartes de fidélité qui procurent automatiquement un droit à des réductions.

Les différentes assurances à souscrire

Pour réduire ou supprimer la franchise à la charge du locataire, une ou plusieurs assurances sont indispensables dans le cadre d’une location voiture. Cependant, les conditions d’assurance proposées par les compagnies de location sont loin d’être identiques. L’assurance obligatoire qui est souvent incluse dans les contrats de location est l’assurance responsabilité civile. Celle-ci couvre les dommages matériels et corporels causés au tiers. Toutefois, elle n’indemnise pas les dommages subis au véhicule loué et à l’assuré. Elle ne prend pas non plus en charge le vol ou les autres sinistres.

Afin d’être couvert contre ces risques, le locataire peut éventuellement souscrire des assurances complémentaires. Ces dernières sont surtout imposées aux jeunes conducteurs qui sont considérés comme des profils à risque. Cependant, elles sont facultatives pour les autres types de conducteurs. Ces garanties prennent en charge toute ou en partie la franchise en cas de sinistres.

Les tarifs de ces couvertures varient selon la compagnie d’assurance. Ils peuvent aussi faire grimper la facture, mais ils permettent au locataire de rouler en toute sérénité. En revanche, pour prévenir les doublons ou les dépenses inutiles, il est impératif de vérifier si ces garanties facultatives ne sont pas déjà prises en charge par la banque.

Les modalités à suivre avant la remise des clés

Avant la signature d’un contrat de location pour réserver un véhicule, il est impératif de faire scrupuleusement le tour de la voiture en présence d’un membre du personnel de l’agence de location. Durant cette phase de vérification, le locataire doit examiner s’il s’agit bien de la catégorie de véhicule réservée. Dans le cas contraire, il a parfaitement le droit d’exiger une voiture de catégorie supérieure ou encore d’une révision de prix de la part de l’agence.

De l’intérieur à l’extérieur, il doit aussi vérifier si tous les défauts pouvant être perçus sur le véhicule sont bien notés sur la fiche d’état. Il peut s’agir d’une panne de l’autoradio, de l’absence de roues de secours ou encore de la présence de rayures ou de bosses. Il ne doit pas hésiter à prendre ces défauts en photo. Cette vérification permet au locataire d’éviter de payer des surcoûts pour une usure dont il n’est pas responsable. Mis à part cela, le locataire doit s’assurer de bien vérifier le kilométrage affiché, le tableau de bord, l’état de la sellerie et la jauge d’essence. Si certains défauts lui posent problème, il a parfaitement le droit de demander à louer une autre voiture, selon les modèles disponibles.

Le locataire doit également vérifier les détails du devis que remet le loueur. Ce document doit contenir la date et la durée de validité de location, les coordonnées, la catégorie de la voiture, les détails du prix de chaque prestation et le lieu de la restitution des clés et du véhicule.

Plan du site