Ma Prime Renov’ : de quoi s’agit-il ?

Ma Prime Renov'

Publié le : 23 octobre 20227 mins de lecture

Pour répondre au défi énergétique qui consiste à réduire l’impact environnemental tout en améliorant le confort des logements en France, une prime énergie a été mise en place. Ce dispositif dénommé Ma Prime Renov qui compte parmi d’autres, permet de subventionner jusqu’à 90 % des travaux portant sur la rénovation thermique.

Ma Prime Renov : qu’est-ce-que c’est exactement ?

Prime pour la rénovation énergétique, MaPrimeRénov est un dispositif lancé le 1er janvier 2020. Il est venu remplacer depuis cette date l’ancien CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) et les aides de l’ANHA (Agence Nationale de l’Habitat). On connaissait ces dernières sous l’appellation  » Habiter mieux agilité  » et  » Habiter mieux sérénité « . Ma PrimeRénov’ a pour objectif d’aider à financer les travaux de rénovation thermique afin d’améliorer le confort des habitats et de permettre de réaliser des économies d énergie. Elle se présente sous la forme d’une prime d’État forfaitaire dont peuvent bénéficier toutes les personnes qui envisagent des travaux dans le but d’améliorer la performance énergétique de leur maison ou de leur appartement. Vous souhaitez savoir comment bénéficier de ma prime rénov? Ma PrimeRénov’ permet de financer divers travaux tels que :

  • Les travaux de rénovation thermique (isolation)
  • Les travaux sur le système de chauffage
  • Les travaux de ventilation
  • Les audits énergétiques d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif.

Votre projet éligible à MaPrimeRénov’ peut aussi concerner un bouquet de travaux portant sur plusieurs travaux différents dans un même logement que vous occupez. Vous pouvez par exemple décider de remplacer votre actuel système de chauffage et refaire en même temps l’isolation de votre maison. Vous bénéficierez dans ce cas de 2 primes, l’une pour le chauffage et l’autre pour l’isolation de votre maison. Le montant de la prime est forfaitaire. Son calcul est basé sur les revenus du foyer et du gain énergétique généré par les travaux. Toutefois le montant total de MaPrimeRénov’ ne peut dépasser les 20 000 € sur une période de 5 ans. Procéder au type de travaux éligibles à la prime ne suffit pas. Il faut également que le chantier soit effectué par des professionnels RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Qui peut bénéficier de Ma Prime Rénov’ ?

MaPrimeRénov’ est proposée à tous les propriétaires. Cela concerne aussi bien les propriétaires qui occupent leur bien à rénover ou les propriétaires bailleurs qui louent. Cette prime énergie s’adresse également à toutes les copropriétés d’un logement. Seule exigence : le bien concerné par l’attribution de la prime doit être impérativement construit depuis au moins 15 ans. À l’origine, le concept de cette prime d’État était réservé aux foyers les plus modestes qui étaient propriétaires d’un bien dont la construction étaient achevée depuis plus de 2 ans. Désormais, la prime pour la rénovation énergétique est accessible à toutes les personnes (propriétaires, occupants ou bailleurs) indépendamment de leurs revenus. Toutefois cette extension de droit concerne seulement les devis signés depuis le 1er octobre 2020. En ce qui concerne les propriétaires bailleurs, ces derniers, pour bénéficier de ma Prime Rénov’ doivent s’engager à poursuivre la location de leur bien en tant que résidence principale pour au minimum 5 ans à compter du jour du versement de la prime. Ils doivent aussi informer le locataire de la réalisation des travaux financés par le dispositif. Enfin, comme cité précédemment, il faut que les travaux, pour être éligibles à la prime, soient impérativement réalisés par des entreprises labellisées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Un montant d’aide différent selon le profil de demandeur

Pour bénéficier de cette prime pour la rénovation énergétique aucun plafond de de ressource n’est exigé. Cependant le montant alloué pour les travaux va dépendre de différents niveaux de revenus du demandeur et de la nature du projet. Les plafonds de ressources se répartissent en 4 profils représentés chacun par des couleurs en fonction du niveau de revenus. Ils se répartissent comme suit (des foyers les plus modestes aux plus aisés) :

  • MaPrimeRénov’Bleu pour les ménages les plus modestes. Elle permet de financer maximum 90 % du montant TTC du devis.
  • MaPrimeRénov’Jaune pour les ménages aux revenus modestes. Elle permet de financer maximum 75 % du montant TTC du devis.
  • MaPrimeRénov’Violet pour les ménages aux revenus standards. Elle permet de financer maximum 60 % du montant TTC du devis.
  • MaPrimeRénov’Rose pour les ménages aux revenus aisés. Elle permet de financer maximum 40 % du montant TTC du devis.

À noter qu’il existe un 5ème profil (MaPrime Rénov Copropriété) qui concerne les travaux réalisés dans le cadre d’une copropriété. Cela touche les travaux de rénovation énergétique portant essentiellement sur des parties communes.

Le cumul de MaPrimRénov’ avec d’autres aides est-il possible ?

Ma primeRénov’ est compatible avec d’autres aides à la rénovation thermique tels que :

  • Les Certificats d’économie d’énergie (CEE)
  • Les aides des collectivités locales
  • Les aides d’Action Logement

Par ailleurs, l’ensemble des travaux éligibles à cette prime pour la rénovation énergétique bénéficient d’un taux réduit de TVA à 5,5 %. À titre d’exemple, si vous cumulez MaPrimeRénov’ avec des certificats d’économies d’énergie CEE, vous pouvez ainsi obtenir jusqu’à 9 000 € d’aides pour remplacer une chaudière fioul ou au gaz par un chauffage plus éco-responsable comme un poêle à granulés ou une pompe à chaleur (notez que la chaudière gaz sera exclue du dispositif à compter du 1er janvier 2023).

Afin d’encourager les grands projets de rénovation, le système a prévu l’octroi de plusieurs bonus qui viennent s’ajouter à la prime initiale par type de travaux.


Plan du site