Perles de Majorque, le secret bien gardé de la Méditerranée

perle majorque

Publié le : 01 novembre 20238 mins de lecture

Les perles de Majorque fascinent toutes les femmes de l’univers. Originaires de la tradition perlière de Majorque, elles sont synonymes de préciosité et d’excellence. Ce verre perlé est utilisé dans divers domaines, principalement en bijouterie et en décoration. Entre autres choses, les perles de Majorque peuvent orner des colliers, des boucles d’oreilles ou des bracelets. Les perles de Majorque sont l’imitation la plus réussie des perles naturelles. C’est une spécialité de Majorque. Voici l’historique de ce secret bien gardé de la Méditerranée.

Quelle est l’origine des perles de Majorque ?

Majorque est une île méditerranéenne située dans l’est de la mer Méditerranée. C’est la troisième plus grande île de l’archipel et la ville la plus grande et la plus peuplée de l’île est Palma de Majorque. Le nom « Majorque » dérive de « Mal Gothia », qui fait référence à l’origine grecque de l’île. Les Romains l’appelèrent plus tard « Malloricum », qui devint « Majorque » par l’ajout du suffixe féminin — a. De plus, les Romains l’appelaient « Gorgon », car ses eaux d’un bleu profond reflétaient les profondeurs de son âme. Les perles de Majorque sont une métaphore littéraire de la grâce, de la beauté et de la valeur. Les trésors étincelants trouvés parmi les coquillages musqués de l’île méditerranéenne semblent symboliser l’effervescence et la gaieté, ainsi que l’allure sensuelle et la mélancolie. Les perles représentent également la grâce, le raffinement et la sagesse. Elles sont une source à la fois de joie et de tristesse. Il existe trois types de perles : les perles de culture et les perles naturelles, issues à la fois des huîtres et des perles synthétiques. La perle de culture majorque appartenant à cette dernière catégorie est le fruit de l’ingéniosité allemande, de l’artisanat majorquin et du savoir-faire français. Il existe aussi beaucoup de perles d’imitation, parfois en plastique, recouvertes d’une sorte de vernis qui disparaît au premier éternuement, mais vous pouvez aussi en trouver de bonne qualité. Visitez cette page pour plus d’informations.

Qu’est-ce que la perle de Majorque ?

Comme c’est l’imitation la plus réussie des perles naturelles, les perles de Majorque sont fabriquées à partir de perles de verre et sont recouvertes d’un vernis à base de poudre de coquillage. Les perles de Majorica se forment à l’extérieur des mollusques. Elles sont constituées d’un noyau d’opale, un verre aux reflets irisés pour reproduire le noyau, qui se caractérise par sa durabilité et sa densité. Dans un processus de revêtements répétés, ces fameuses sphères de verre recouvertes de couches de matière marine interviennent. Outre les perles naturelles ou de culture, la perle de culture de Majorque est un produit artisanal qui reproduit la forme et la forme de véritables pierres précieuses et perles. Malgré la production de cette imitation, remonte au 1er siècle, elle a ses propres caractéristiques uniques. En effet, les perles de cristal sont trempées dans des bains de nacre, qui sont fabriqués à partir de guanine, qui est extraite des écailles de poissons, comme les sardines ou harengs. Ce bain magique donne à une perle majorque une teinte irisée. De quoi amplifier leur iridescente, normaliser leur couleur et les empêcher de se décolorer. Ces noyaux revêtus sont ensuite séchés, polis pour éliminer toutes les imperfections. Néanmoins, la recette de sa fabrication est gardée secrète et soigneusement conservée par les artisans majorquins. Les fausses perles peuvent être de différentes tailles. Elle peut aussi avoir plusieurs formes rondes. La beauté de cette perlite est évaluée en fonction de son lustre, de son aspect, de sa réflexion lumineuse et de sa nacre.

Quelle est la qualité d’une perle de Majorque ?

D’après le GIA, les perles sont classées de AAA à A. En principe, les perles de Majorque ont des notes triple A ou double A et un signe « + ». Son procédé de fabrication lui confère une surface très nette et une forme complètement ronde. Son éclat très brillant et sa nacre largement dense permettent à l’illumination de se refléter dans la boule. Ces critères le distinguent des autres imitations. Ils garantissent son authenticité. Pour garantir l’authenticité, les perles qui forment la parure doivent posséder la même forme. En d’autres termes, elles doivent avoir un ajustement parfait et un éclat qui permet à la lumière de se refléter. Dans ce principe, pour reconnaître une véritable perle de Majorque, sa surface propre à 95 % doit apporter de l’éclat ainsi que des reflets miroitants. Même avec certaines couches de nacre, la boule restera translucide. Elle doit laisser la lumière pénétrer dans la perle. Ce trait est unique aux gemmes. Elle détermine également sa qualité et sa valeur. Plus elle est spéculaire, plus elle est forte. La qualité d’une perle dépend du nombre de trempages, allant de 12 à 34 fois. Plus une perle est trempée, meilleure sera sa qualité. Plus elle est spéculaire, plus elle est forte. Entre chaque bain, les artisans appliquent un polissage à la main qui amplifie l’irisation et l’éclat de la perle.

Comment entretenir des parures en perle de Majorque ?

Les perles Majorque sont une version améliorée des vraies perles. En effet, les pierres précieuses naturelles sont constituées de matière organique et sont très fragiles et peuvent pourrir si elles ne sont pas entretenues correctement. En revanche, les perles de Majorque sont assorties d’une garantie de 10 ans sur le fait qu’elles ne terniront pas et resteront solides. Cependant, ces perles demandent un certain entretien. Lavez vos perles Majorica à l’eau courante, sans savon, avec un chiffon doux. Même si elles résistent à l’alcool et aux autres corps gras, ce procédé élimine les résidus de parfum de sueur ou de déodorant. Selon la qualité des perles, polissez les perles avec de l’huile d’olive une fois ou deux par an. Cette technique reproduit l’éclat des pierres précieuses. Rangez vos bijoux en perles Majorica dans une boite spécifique. Garder une perle majorquine séparée des autres bijoux la protégera des rayures. Bien qu’elle soit plus solide qu’une perle de culture, la taille la fragilise et affaiblit son essence. L’entretien d’un ensemble de perles de Majorque dépend également du matériau associé à la pierre précieuse. Cependant, l’utilisation de produits de nettoyage tels que le savon n’est pas nocive pour l’imitation de la pierre. Lors du lavage, évitez simplement de le rayer.

Plan du site