Qu’est ce que le pilotage d’un système de management de la Qualité ISO 9001 ?

certification ISO 9001

Publié le : 18 février 20248 mins de lecture

Dans un monde économique en constante évolution, la qualité est devenue un facteur clé de succès pour les TPE et PME. Le pilotage d’un Système de Management de la Qualité (SMQ) selon la norme ISO 9001:2015 s’inscrit comme une démarche stratégique essentielle. Cet article explore les principes fondamentaux de ce pilotage, en mettant l’accent sur l’approche par la norme ISO 9001 version 2015.

Qu’est ce qu’un SMQ ?

Le SMQ selon ISO 9001:2015 est un cadre méthodologique. Il vise à structurer les processus internes de l’entreprise pour garantir la satisfaction client et l’amélioration continue des performances. Cette norme met l’accent sur une approche processus et la prise en compte des risques et opportunités dans la gestion de la qualité.

Les étapes clés du pilotage d’un système de management ISO 9001

Engagement de la direction dans le pilotage du SMQ selon ISO 9001:2015

L’engagement de la direction est la pierre angulaire du succès d’un Système de Management de la Qualité (SMQ) conforme à la norme ISO 9001:2015. Cette implication se manifeste à travers plusieurs actions concrètes et déterminantes pour l’orientation qualité de l’entreprise.

Définition d’une politique de qualité

La première étape consiste pour la direction à définir une politique de qualité. Cette politique doit être :

– **Claire** : Elle doit être formulée de manière à être comprise par tous les niveaux de l’organisation.

– **Pertinente** : Elle doit refléter les objectifs globaux de l’entreprise et être adaptée à sa culture et à son contexte spécifique.

– **Motivante** : Elle doit inspirer et mobiliser l’ensemble du personnel vers l’atteinte des objectifs de qualité.

La politique de qualité sert de guide pour l’ensemble des actions qualité et oriente la prise de décision au sein de l’entreprise.

Assurer l’allocation des ressources nécessaires

L’engagement de la direction ne se limite pas à la définition d’une politique de qualité ; il s’étend à l’allocation des ressources nécessaires à la mise en œuvre efficace du SMQ. Cela comprend :

– Les ressources humaines : Assignation des responsabilités et des autorités pour les rôles clés au sein du SMQ. Formation et sensibilisation du personnel aux exigences qualité.

– Les ressources matérielles et financières : Investissement dans les équipements nécessaires, le développement de systèmes d’information et le financement des activités de surveillance et d’amélioration.

– Les ressources en connaissances : Assurer l’accès à l’expertise technique et normative nécessaire, ainsi que la gestion des compétences au sein de l’entreprise.

Communication et leadership

La direction doit également jouer un rôle de leader et de communicateur :

– Communication de l’importance de la qualité : Il est crucial que la direction communique régulièrement sur l’importance de la qualité et du SMQ, en insistant sur les bénéfices pour chaque employé et pour l’organisation dans son ensemble.

– Création d’une culture de qualité : Par son exemple et son engagement, la direction contribue à créer une culture organisationnelle où la qualité est perçue comme une valeur fondamentale.

Engagement dans le processus d’amélioration continue

L’engagement de la direction implique également une participation active dans le processus d’amélioration continue :

– Encourager l’innovation et l’amélioration des processus.

– S’assurer que le SMQ reste efficace et adapté aux évolutions internes et externes de l’entreprise.

En résumé, l’engagement de la direction dans le pilotage du SMQ est essentiel. Il ne s’agit pas seulement d’une formalité mais d’une véritable démarche de leadership, visant à insuffler une dynamique de qualité à tous les niveaux de l’organisation. Cet engagement est le moteur de l’amélioration continue et de la réussite de la démarche qualité selon ISO 9001:2015.

Compréhension des besoins des parties prenantes

Identifier et comprendre les exigences des clients et autres parties prenantes est un processus crucial dans le cadre du Système de Management de la Qualité (SMQ) selon la norme ISO 9001:2015. Cette démarche permet d’assurer que les objectifs de qualité de l’entreprise sont en parfaite adéquation avec les attentes et les besoins de ceux qu’elle sert ou affecte. Voici comment ce processus se détaille et se met en œuvre efficacement.

Identification des parties prenantes

La première étape consiste à identifier qui sont les parties prenantes de l’entreprise. Au-delà des clients, cela peut inclure :

·         Les fournisseurs,

·         Les employés,

·         Les partenaires commerciaux,

·         Les régulateurs,

·         La communauté locale.

Chaque groupe de parties prenantes peut avoir des attentes différentes vis-à-vis de l’entreprise.

Compréhension des exigences

Une fois les parties prenantes identifiées, l’entreprise doit s’attacher à comprendre leurs exigences spécifiques. Cela peut impliquer :

Des enquêtes de satisfaction client,

Des réunions avec les fournisseurs,

Des échanges avec les employés pour recueillir leurs retours,

Une veille réglementaire pour s’assurer de la conformité aux normes en vigueur.

Analyse et intégration des exigences

L’étape suivante est l’analyse des informations recueillies pour déterminer comment elles s’intègrent dans le système de management de la qualité. Il s’agit de :

Prioriser ces exigences en fonction de leur impact sur la satisfaction client et sur la performance de l’entreprise,

Intégrer ces exigences dans la planification et la mise en œuvre des processus du SMQ,

Définir des indicateurs de performance pour mesurer l’efficacité avec laquelle les exigences des parties prenantes sont satisfaites.

Communication et mise à jour

Il est également important de communiquer efficacement avec les parties prenantes sur comment leurs exigences sont prises en compte et sur les performances de l’entreprise à cet égard. De plus, les exigences des parties prenantes pouvant évoluer, il est crucial de mettre en place un processus de revue périodique pour s’assurer de leur compréhension et de leur intégration continue dans le SMQ.

Alignement des objectifs de qualité

Finalement, l’alignement des objectifs de qualité de l’entreprise sur les attentes des parties prenantes est un exercice continu. Cela implique de réviser régulièrement les objectifs de qualité à la lumière des retours des parties prenantes, des changements dans leur environnement et des performances actuelles du SMQ.

En résumé, la compréhension des exigences des clients et autres parties prenantes est essentielle pour le succès d’un SMQ selon ISO 9001:2015. Cela permet à l’entreprise de s’assurer que ses efforts en matière de qualité sont pertinents, ciblés et efficaces, contribuant ainsi à la satisfaction client et à l’amélioration continue.

Pourquoi le pilotage est important dans un SMQ selon ISO 9001:2015 ?

Le pilotage d’un SMQ selon ISO 9001:2015 offre de multiples avantages. Il permet notamment de :

– Augmenter la satisfaction client,

– Améliorer les performances internes,

– Réduire les coûts liés aux non-conformités,

– Renforcer la compétitivité de l’entreprise.

En conclusion, le pilotage d’un SMQ selon la norme ISO 9001:2015 est une démarche stratégique bénéfique pour toute entreprise. Elle nécessite un engagement fort de la direction et une implication de tous les acteurs de l’entreprise. Par cette approche, les TPE et PME peuvent assurer une amélioration continue de leurs performances et une satisfaction accrue de leurs clients.

Plan du site